Faits sur l’arbre de Noël

Grands moments dans l’histoire des arbres de Noël

– L’utilisation d’arbres à feuilles persistantes pour célébrer la saison d’hiver a eu lieu avant la naissance du Christ.
– Le premier arbre de Noël décoré se trouvait à Riga, en Lettonie, en 1510.
– La première référence imprimée aux arbres de Noël est apparue en Allemagne en 1531.
– Outre les arbres à feuilles persistantes, d’autres types d’arbres tels que les cerisiers et les aubépines étaient autrefois utilisés comme arbres de Noël.
– L’utilisation de petites bougies pour allumer un arbre de Noël remonte au milieu du XVIIe siècle.
– Edward Johnson, assistant de Thomas Edison, eut l’idée de lampes électriques pour les arbres de Noël en 1882. Les premières lumières pour arbres de Noël furent fabriquées en série en 1890.
– En 1900, les grands magasins ont commencé à ériger de grands arbres de Noël illuminés.
– La tradition d’un arbre de Noël officiel de Chicago a été initiée en 1913, lorsque le maire Carter H. Harrison en a éclairé un pour la première fois à Grant Park.
– La tradition officielle des arbres de Noël au Rockefeller Center a débuté en 1933. Depuis 2004, l’arbre est surmonté d’une étoile en cristal Swarovski de 550 livres. Et depuis 2007, l’arbre a été allumé avec 30 000 LED écoénergétiques alimentées par des panneaux solaires.
– Chaque année depuis 1947, la population d’Oslo, en Norvège, a offert un arbre de Noël à la ville de Westminster, en Angleterre. Ce cadeau est une expression de bonne volonté et de gratitude pour l’aide apportée par la Grande-Bretagne à la Norvège pendant la Seconde Guerre mondiale.
– Depuis 1971, la province de la Nouvelle-Écosse offre l’arbre de Noël de Boston aux habitants de Boston, en remerciement des secours reçus des citoyens de Boston après l’explosion d’un navire en 1917 à la suite d’une collision dans le port de Halifax, en Nouvelle-Écosse. Une partie de la ville a été rasée, tuant et blessant des milliers de personnes.

Arbres de Noël présidentiels

– En 1856, Franklin Pierce, le 14e président des États-Unis, fut le premier président à placer un sapin de Noël à la Maison-Blanche.
– Le président Coolidge a lancé la cérémonie d’allumage du sapin de Noël sur la pelouse de la Maison-Blanche en 1923.
– Teddy Roosevelt a banni le sapin de Noël de la Maison-Blanche pour des raisons environnementales.
– De 1948 à 1951, le président Truman a passé Noël chez lui à Independence, dans le Missouri, et a allumé l’arbre de Noël de la communauté nationale à distance. Truman accepta de rester à la Maison Blanche pour Noël 1952 et alluma personnellement l’arbre.
– En 1963, l’arbre de Noël national n’a été allumé que le 22 décembre, à cause d’un deuil national de 30 jours à la suite de l’assassinat du président Kennedy.
– Depuis 1966, l’Association nationale des arbres de Noël a offert un arbre de Noël au président et à sa première famille pour qu’ils soient exposés dans la salle bleue.
– En 1979, le sapin de Noël national n’était pas allumé, à l’exception du gros ornement. Cela a été fait pour honorer les otages américains en Iran.
– En 1984, l’arbre de Noël national a été allumé le 13 décembre alors que la température dans les années 70 en faisait l’un des plus chauds éclairages de l’histoire.

Un arbre pousse à Brooklyn et ailleurs

– Les Américains du XIXe siècle coupent leurs arbres dans les forêts avoisinantes. Aujourd’hui, la plupart des vrais arbres de Noël sont cultivés dans des fermes en tant que cultures durables comme le maïs ou les citrouilles.
– 98% de tous les arbres de Noël sont cultivés dans des fermes, alors que seulement 2% sont coupés dans la nature.
– Pour que le nombre d’arbres à récolter soit suffisant, les producteurs sèment un à trois plants pour chaque arbre récolté.
– En 2012, 46 millions de semis d’arbres de Noël ont été plantés par des producteurs américains.
– Plus de 2 000 arbres sont généralement plantés à l’acre. En moyenne, 1 000 à 1 500 de ces arbres survivront. Dans le nord du pays, il restera peut-être 750 arbres.
– Presque tous les arbres nécessitent un cisaillement pour atteindre la forme d’un arbre de Noël. À six à sept pieds, les arbres sont prêts pour la récolte.
– Il faut six à dix ans de lutte contre les fortes pluies, le vent, la grêle et la sécheresse pour obtenir un arbre mature.
– La plupart des arbres de Noël sont coupés des semaines avant d’arriver chez un détaillant. Il est important de bien les arroser quand ils arrivent chez vous. Au cours de la première semaine, un arbre de Noël dans votre maison consomme jusqu’à un quart d’eau par jour.

Est-ce ou n’est-ce pas?

– Les arbres de Noël artificiels ont été développés en Allemagne au 19ème siècle et sont ensuite devenus populaires aux États-Unis. Ces « arbres » ont été fabriqués avec des plumes d’oie teintes en vert et fixées à des branches métalliques. Les branches en fil de fer ont ensuite été enroulées autour d’une tige de cheville centrale servant de tronc.
– En 1930, Addis Brush Company, établie aux États-Unis, créa le premier arbre de Noël artificiel à base de poils de brosse. La société utilisait les mêmes machines que celles utilisées pour la fabrication des brosses de toilette, mais elles étaient teintes en vert.
– Les arbres de Noël artificiels fabriqués principalement à partir d’aluminium ont été fabriqués aux États-Unis, la première à Chicago en 1958.
– Aujourd’hui, la plupart des arbres de Noël artificiels sont fabriqués à partir de plastique PVC. Les arbres en PVC sont ignifuges mais pas résistants au feu. Quatre-vingt pour cent des arbres artificiels dans le monde sont fabriqués en Chine.
– 10,9 millions d’arbres artificiels ont été achetés aux États-Unis en 2012.

Au marché au marché

– Les arbres de Noël vivants sont vendus dans le commerce aux États-Unis depuis environ 1850.
– Le premier lot de vente au détail d’arbres de Noël aux États-Unis a été créé par Mark Carr à New York, en 1851.
– De 1887 à 1933, une goélette de pêche appelée « navire de Noël » s’immobilise au pont de la rue Clark à Chicago et vend des épinettes du Michigan à des habitants de Chicago.
– En 2012, 35% des véritables arbres de Noël vendus provenaient de chaînes de magasins ou de pépinières, 24% de fermes de coupe et de récolte, 15% de lots d’arbres de vente au détail et 15% de groupes à but non lucratif.
– En 2012, 85% des arbres de Noël achetés étaient déjà coupés et 14% étaient taillés à la main.
– On estime que 175 000 vrais arbres de Noël sont vendus via le commerce électronique ou par catalogue et par correspondance.
– Les arbres de Noël les plus populaires sont: le pin sylvestre, le sapin de Douglas, le sapin noble, le sapin Fraser, le sapin baumier, le pin de Virginie et le pin blanc.
– Les arbres de Noël sont emballés pour protéger les branches contre les dommages lors de l’expédition.
– Les hélicoptères aident à lever les arbres de Noël récoltés des fermes.

Les États-Unis des arbres

– Aux États-Unis, il existe plus de 15 000 exploitations d’arbres de Noël.
– Environ 350 millions d’arbres de Noël poussent dans des fermes américaines.
– Environ 100 000 personnes sont employées à plein temps ou à temps partiel dans l’industrie des arbres de Noël.
– Aux États-Unis, 24,5 millions d’arbres de Noël cultivés à la ferme ont été achetés en 2012, pour une valeur marchande réelle de 1,01 milliard de dollars.
– Le prix d’achat moyen d’un arbre vivant en 2012 était de 41,30 $.
– L’Oregon, la Caroline du Nord, le Michigan, la Pennsylvanie, le Wisconsin, Washington, New York et la Virginie sont les principaux États producteurs d’arbres de Noël.
– Aux États-Unis, 350 000 acres de terres sont en production pour la culture d’arbres de Noël.
– Les arbres de Noël sont cultivés et récoltés dans les 50 états.
– Le Michigan se classe au troisième rang parmi tous les États pour la production de vrais arbres de Noël, mais cultive une plus grande variété d’arbres de Noël que tout autre État.

Rendez votre Noël vraiment vert

– 93% des vrais consommateurs d’arbres de Noël recyclent leur arbre dans le cadre de programmes de recyclage communautaires, leur jardin ou leur jardin.
– Aux États-Unis, il existe plus de 4 000 programmes de recyclage des arbres de Noël.
– De vrais arbres de Noël recyclés ont été utilisés pour fabriquer des barrières d’érosion du sable et du sol et ont été placés dans des étangs pour abriter les poissons.
– La croissance des arbres de Noël fournit un habitat pour la faune.
– Les arbres de Noël peuvent éliminer la poussière et le pollen de l’air.
– Le comté de Cook, dans l’Illinois, utilise d’anciens arbres de Noël pour reconstruire des structures de logement destinées à la faune naturelle qui a été détruite par le développement.
– Les arbres artificiels dureront six ans chez vous, mais pendant des siècles dans une décharge.
– Un acre d’arbres de Noël fournit les besoins quotidiens en oxygène de 18 personnes.
– Vous ne devriez pas brûler votre sapin de Noël dans la cheminée; il peut contribuer à l’accumulation de créosote.
– Les arbres de Noël vivants sont impliqués dans moins d’un dixième de un pour cent des incendies résidentiels et principalement lorsqu’ils sont allumés par des sources d’inflammation externes. Les principaux facteurs impliqués dans les incendies d’arbres de Noël sont les problèmes électriques, les lumières décoratives, les bougies et une source de chaleur trop proche de l’arbre.
– En 1971, le gouvernement concluait que les guirlandes de sapin de Noël en plomb constituait un risque pour la santé et persuadait les fabricants de cesser volontairement de produire des lamelles de plomb. Il est maintenant en plastique.
___________________________________________
Sources: Association nationale des arbres de Noël, Recensement de l’agriculture des États-Unis, PolitiFact.com, Réseau de fermes d’arbres de Noël, Magazine des arbres de Noël, Forestry.about.com, Informations sur le recyclage, Département américain du commerce, Analyse et recherche sur les incendies de la NFPA.
Un merci spécial à Rick Dungey de la NCTA pour son aide.
Mise à jour par: Janice Byron, Carol Stitzer et MaryAnne Spinner, maîtres jardiniers de l’Université de l’Illinois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *