Wilhelm Ostwald et Le Pont

par Michael Buckland

Wilhelm Ostwald est né à Riga en 1853, a étudié la Chimie à l’Université de Dorpat et a enseigné à l’Université de Dorpat, 1875-1881, au Polytechnique de Riga en 1881-1887 et à l’Université de Leipzig de 1887 à 1906. En 1909, il reçut le Prix Nobel de Chimie. (Emanuel Goldberg est diplômé de l’institut d’Ostwald en 1906).

 Ostwald a discuté des problèmes de gestion de l’information avec Paul Otlet, cofondateur de l’Institut International de Bibliographie de Bruxelles en 1910. Il a utilisé la majeure partie de son argent du Prix Nobel pour financer une organisation similaire, Die Bruecke (« Le pont »), institut international pour l’organisation du travail intellectuel « , qu’il a fondée à Munich avec Karl Wilhelm Buehrer et Adolf Saager en Juin 1911. Le manifeste Du Pont, intitulé, le « L’organisation du travail intellectuel » a été publié en Allemand et en Espéranto (« la langue seconde de tout le monde ») en 1911.

  Ils ont préconisé « le principe monographique » (hypertexte), les normes techniques, l’utilisation de la classification décimale universelle et l’idée d’un Cerveau du Monde . Le Pont a pris fin en 1913 après la publication de nombreux pamphlets. Ostwald est décédé en 1932. La norme internationale en matière de formats de papier (A4, etc.) est l’un des héritages de son travail.


Sources:

T. Hapke. Wilhelm Ostwald, the « Bruecke » (Bridge), and connections to other bibliographic activities at the beginning of the 20th century ». Notes de cours illustrées en Anglais.

Hapke, T. (1997). Wilhelm Ostwald und seine Initiativen zur Organisation und Standardisierung naturwissenschaftlicher Publizistik : Enzyklop�dismus, Internationalismus und Taylorismus am Beginn des 20. Jahrhunderts [Wilhelm Ostwald et ses initiatives pour l’organisation et la normalisation des revues scientifiques: encyclopédisme, internationalisme et taylorisme au début du XXe siècle]. Et Meinel, C. (Ed.). Fachschrifttum, Bibliothek und Naturwissenschaft im 19. und 20.

Jahrhundert (pp. 157-174). Wiesbaden: Harrassowitz.

Lewandrowski, Peter. 1979. Der Kampf Wilhelm Ostwalds um die Schaffung eines einheitlichen Informations- und Dokumentationssystems der Wissenschaft — « Die Bruecke. » [La campagne de William Ostwald pour fournir un système unifié d’information et de documentation à la science]. Et: Internationales Symposium anlaesslich des 125. Geburtstages von Wilhelm Ostwald. (Sitzungsberichte der Akademie der Wissenschaften der DDR. Jg. 1979, Nr 13/N) Berlin: Akademie-Verlag. Pp.149-156.

Sachsse, Rolf. 1998. Le cerveau du monde: 1912: l’organisation des organisations par le pont: un chapitre oublié de l’histoire des médias. [Le cerveau mondial: 1912: L’organisation des Organisations à travers Le Pont; Un chapitre Oublié de l’Histoire des Médias]. Telepolis [journal électronique. Daté du 19 novembre 1998.].

Satoh, Takashi. The Bridge Movement in Munich and Ostwald’s treatise on the organization of knowledge. Libri 37 (1987): 1-24.


Source de la page: http://people.ischool.berkeley.edu/~buckland/ponto.html
Traduit par Mathilde Guibert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *